argent

Ces nouveaux métiers aux salaires élevés

Depuis la crise, on remarque le développement de certaines professions… et qui en plus, rapportent très bien.

La crise financière a affecté bien des secteurs d’activités. Mais, cela a aussi permis l’épanouissement de certains postes.

Architecte big-data

À cause de la démocratisation du numérique, les entreprises recherchent activement des ‘chief data officer’ ainsi que les ‘architectes Big-data’. Entre marketing et informatique, ils peuvent exploiter de gigantesques bases de données. Malgré le contexte de crise, ces postes peuvent rémunérer entre 80 000 et 180 000 euros/an.

Compliance officer

Pour prévenir les blanchiments d’argent et afin de renforcer la sécurité et la transparence, les banques proposent des postes de ‘compliance officer’. Leur rôle : appliquer les règles de déontologie au sein de l’établissement et s’assurer du contrôle interne. Malgré une demande très importante, il n’existe que très peu de profils disponibles sur le marché. Et c’est ce qui explique que les salaires sont extrêmement élevés pour ce poste.

Directeur de stratégie digitale

Toujours à cause du boom des réseaux sociaux et du numérique, le poste de directeur de stratégie digitale prend de l’importance. Si auparavant, ce poste était rattaché au marketing, actuellement, il s’oriente de plus en plus vers la communication et même la direction générale. Avec 10 ans d’expérience, le salaire peut s’élever jusqu’à 100 000 euros/mois. Et cela peut doubler pour les plus aguerris.

Responsable en relations sociales

C’est un métier en or. Au sein des entreprises soumises à des contraintes réglementaires très importantes (prévention du stress, préventions des ségrégations…) et face à des employés très soucieux du bien être au travail, ce poste est de plus en plus orienté vers la décision stratégique. Il peut proposer un salaire allant de 40 000 à plus de 80 000 euros/an.

Laisser un commentaire