commerce de proximité

Social : témoignage de François Sol sur le rôle du commerce de proximité

Le commerce, et plus particulièrement le commerce de proximité est un lien social. Voilà le principal rôle que lui attribue François Sol, commercial, président de l’association Cahors actif et défenseur des buralistes. Un personnage emblématique de cette ville du 46 et véritable engagé pour la cause des commerçants.

François Sol : les causes à défendre pour un commerçant de proximité

Après un passage à Paris, François Sol revient s’installer à Cahors (46) dix ans après. Dès lors réputé pour sa participation aux actions commerciales, ce buraliste-né est désormais à la tête de Cahors actif, association de commerçants, et réputé en tant qu’élu à la chambre de commerce de proximité. Car, ce défenseur des buralistes le dit, il est là pour faire évoluer les choses surtout du côté du commerce de proximité. Une infrastructure dont il attribue avant tout le rôle de lien social dans la ville. D’où les raisons de son engagement dans les actions commerciales. Et défendre le buraliste, c’est défendre un certain état d’esprit. Celui de tisser un lien avec les habitants, commercial certes avant tout, mais empreint d’affection. Car, pour certains d’entre ces derniers, se rendre chaque jour dans un commerce constitue même une raison de se lever.

Commerce de Cahors : la question du travail dominical

Politique oblige, le sujet du travail dominical est aussi au cœur des préoccupations des commerçants. Pour sa part, François Sol considère cette mesure proposée dans le texte du projet de loi Macron comme « du chiffre d’affaires décalé ». Un dispositif qui ne résout pas la question du pouvoir d’achat, principal besoin des consommateurs. De plus, ouvrir le dimanche, comme le font déjà deux supermarchés de la ville ne fait que désavantager le reste de la semaine, et la halle en particulier.

Commerce de Cahors : faire un effort pour se montrer encore plus concurrentiel

Toutefois, le défenseur des buralistes précise que pour leur part, les commerces de Cahors ont malgré tout besoin de revoir leurs habitudes concernant leurs horaires d’ouverture. Le but étant alors principalement de mieux concurrencer les commerces en ligne.

Laisser un commentaire